Salade de jeunes pousses aux ecrevisses

28 janvier 2014

Ce genre de salades, c'est ce que j'aime manger les soirs de semaine, un dîner léger mais quand même savoureux et surtout, rapide à préparer! La salade est faite en deux temps trois mouvements, ce qui prendra le plus de temps c'est de couper l'avocat, c'est pour dire!
Pour la mangue, je trouve toujours que c'est galère à éplucher donc j'ai opté pour de la mangue en conserve, tout aussi bonne franchement!



Ingrédients pour 4:

- 200g de pousses d'épinards
- 200g d’écrevisses cuites 
- Un petite boite de mangue
- 2 avocats murs

Pour la vinaigrette : 5 c. à soupe d'huile d'olive + 1 c. à soupe de sauce soja + 1 c. à soupe de jus de citron + sel + poivre


Placez les pousses d'épinards dans un saladier. Ajoutez les queues d'ecrevisses.
Coupez les mangues en fines lamelles et les avocats en dés. Ajoutez dans le saladier.
Réalisez la vinaigrette, mélangez à la salade et servez!




Célerisotto

26 janvier 2014

Il y a longtemps que je voulais tester cette version du risotto sans riz, mais avec du céleri rave. C'est le chef Alain Passard qui a crée cette recette en premier. 
J'adore le céleri donc j'étais certaine d'apprécier cette version. Le célerisotto est très crémeux, évidement on évite le côté lourd du risotto classique. Il peut aussi être une bonne astuce pour faire manger du céleri aux enfants vu qu'il ressemble à du riz ou des pâtes, ils n'y verront que du feu!



Ingrédients pour 4 :

- un demi céléri rave
- 30g de beurre salé
- 25cl de lait entier
- 25g de mascarpone
- 30g de fromage de chèvre frais
- une clementine
- deux dattes
- fleur de sel
- huile d'olive


Découpez le céleri-rave en cubes. Émincez la clémentine avec une mandoline pour obtenir des petits éclats. Réservez. Découpez les dattes en tout petits morceaux.
Dans une poêle, faites fondre à feu moyen un copeau de beurre salé et jetez-y les cubes de céleri-rave. Ajoutez un peu de lait entier et laissez cuire à petits frémissements de manière à ce que le céleri reste aldente.
Quand le lait est évaporé, ajoutez le mascarpone et le Petit Billy et laissez-les fondre en mélangeant délicatement. Saupoudrez de fleur de sel, d’éclats de clémentine, de quelques gouttes d’huile d’olive et de petits dés de datte.


Mousses de Saint-Jacques aux oeufs de saumon

23 janvier 2014

Voilà une recette très facile à proposer pour une entrée qui change, voir pourquoi pas en petites bouchées pour l'apéritif.
J'ai vu cette mousse de saint-jacques dans le hors-série Saveurs pour les fêtes, je n'ai pas eu le temps de tester toutes les recettes qui me tentaient en décembre donc je me rattrape! 
Vous pouvez manger les mousses chaudes ou froides, mais pour avoir gouter les deux, j'ai préferé froid.
Comme les saint-jacques sont destinées à être mixées, pas la peine de vous ruiner dans des belles noix de saint-jacques, des surgelées ou des noix de pétoncles peuvent très bien faire l'affaire.



Ingrédients pour une quinzaine de petites mousses:

- 400g de noix de saint-jacques
- 10 cl de crème liquide
- 2 oeufs
- 50g d'oeufs de saumon (ou de truite, moins chers)
- Quelques brins de coriandre
- 100g de jeunes pousses
- 2 c. à soupe d'huile de noisette
- 30g de noisettes
- 1 orange bio
- sel, poivre

Préchauffez le four à 160°.
Mixez les noix de saint-jacques avec la crème, le zeste de l'orange et la moitié de son jus, les 2 oeufs, du sel, du poivre et quelques feuilles de coriandre. Beurrez des ramequins ou un moule en silicone (à financier, muffin...), et versez-y la préparation. Enfournez pour 20 minutes.

Mélangez l'huile de noisette, le reste de jus d'orange, les noisettes, du sel, du poivre et ajoutez les jeunes pousses. Mélangez.

Servez les mousses avec un peu d’œufs de saumon, accompagnées de la salade de jeunes pousses.


Pavlova poire chocolat

21 janvier 2014

Quand on a un excédent de blancs d’œufs, on se demande toujours comment les utiliser pour ne pas les gaspiller. Je suis nulle en macarons donc je n'ai pas beaucoup d'options! Les meringues sont toujours une valeur sûre dans ces cas-là! J'avais envie de gourmandise et de chocolat (pour ne pas changer :p), j'ai donc improvisé ces petites pavlovas qui sont très faciles à faire, des poires au sirop, une sauce au chocolat, et le tour est joué!

Pour les meringues, j'utilise toujours la même recette, je vous l'avais déjà présenté sur mes pavlovas aux fraises




Ingrédients pour 5 pavlovas :

Pour la meringue:
- 90g de blancs d'oeufs
- 90g de sucre semoule
- 90g de sucre glace
Pour la garniture:
- une boite de poire au sirop
- 10 cl de crème liquide
- 70g de chocolat

- amandes effilées pour la déco

A l'aide d'un emporte-pièce, tracez des cercles de 7 cm de diamètre sur une feuille de papier sulfurisé. Retournez-la sur une plaque allant au four.
Montez les blancs en neige. Lorsqu'ils sont fermes, ajoutez le sucre semoule progressivement. Lorsque le sucre est bien incorporé et la meringue bien brillante, ajoutez le sucre glace tamisé à la spatule et mélangez bien. Placez la meringue dans une poche à douille munie d'une douille cannelée.
Commencez à dresser dans disques de meringue à l’intérieur des cercles dessinés. Étalez légèrement avec une cuillère pour que le fond ne soit pas trop épais.
Montez ensuite la parois des pavlovas en faisant trois tours réguliers sans vous arrêtez.
Enfournez à 120° pendant 20 minutes puis à 80° pendant 3 heures.
Coupez les poires en quartiers et garnissez les meringues.
Hachez le chocolat. Dans une casserole, portez la crème à ébullition. Retirez du feu et ajoutez le chocolat haché. Attendez deux minutes avant de fouetter la sauce. 
Versez la sauce sur les pavlovas et parsemez d'amandes effilées.


Pintade, orange, raisins et cognac

19 janvier 2014

La pintade est une volaille qu'on mange assez rarement, contrairement au poulet. Pourtant sa chair est fine et fondante, il ne faut surtout pas l'agresser à la cuisson.
J'ai justement fais une pintade en cocotte, une cuisson douce à l'étouffée qui le convient parfaitement. Accompagnée d'une sauce à l'orange et au cognac, de quartiers d'oranges et de raisins blancs, c'est un délice!


Ingrédients:
- une pintade
- 3 oranges bio
- une grappe de raisins blancs
- 3 c. à soupe de cognac
- 10 cl de vin blanc
- sel, poivre
- 1 c. à soupe d'huile d'arachide

Dans une cocotte, faites dorer la pintade sur toutes ses faces dans l'huile chaude. Ajoutez le cognac et le vin blanc en grattant les sucs de cuisson. Salez et poivrez. Couvrez et faites cuire une heure à feu doux.
Pelez à vif deux oranges et détachez les quartiers. Récuperez le zeste de la troisième orange. Pressez-la et conservez son jus.

Epluchez les grains de raisins et épépinez-les (si vous en avez le courage, moi j'en ai fais que la moitié!).
Quand la pintade est cuite, retirez la de la cocotte et coupez-la en morceaux.
Versez le jus d'orange dans la cocotte, avec le jus de cuisson. Mélangez bien et portez à ébulition.

Servez la pintade avec les quartiers d'orange et les raisins blancs. Arrosez de jus et parsemez de zestes d'orange.

Potage "poule au pot" à la reine

13 janvier 2014

Lors de notre dernier week-end parisien, nous avons testé le restaurant Boco à Bercy Village. Boco, c'est une enseigne de restauration crée par les frères Ferniot, il y a une trois restaurants à Paris et on peut aussi trouver les produits dans le TGV (je crois). Le principe est simple, de grands chefs ont crées des recettes salées ou sucrées, toutes présentées en bocaux! Pour moins de 15 euros, vous aurez un menu complet, rapide et pratique à déguster (vente à emporter possible).
J'ai adoré le concept, on a en plus été très bien accueilli à Bercy Village ou on nous a bien expliqué le concept. A la fin du repas, j'ai craqué sur le livre de recettes tellement on s'était régalé et le manager m'a en plus gentiment offert quelques bocos pour la maison!

J'ai déjà testé deux recettes, la première c'est une poule au pot façon potage! Une manière un peu plus jolie de la présenter, servie avec un peu de riz à côté, on a un bon plat d'hiver réconfortant! Les quantités sont assez importantes donc faites cette recette quand vous recevez ou alors prévoyez d'en congeler une partie!
La seconde recette, je la publierai plus tard dans la semaine.



Ingrédients :

- Un poule bien ficelée (ou un poulet)
- 4 carottes
- 2 oignons
- 3 navets 
- 2 blancs de poireaux
- 4 branches de céleri
- un bouquet garni
- 4 pommes de terre à chair ferme
- huile d'olive, sel poivre
- 3 jaunes d'oeufs
- 30 cl de crème fraîche
- 1 c. à soupe de Maïzena


Pelez puis taillez les carottes, les oignons et les navets en dés. Coupez les blancs de poireaux en rondelles et émincez les branches de céleri. Dans une sauteuse, faites suer ces légumes dans un peu d'huile d'olive.

Placez la poule dans une grande cocotte et ajoutez 3 à 4 litres d'eau. Ajoutez les légumes sués, le bouquet garni, salez et poivrez. 
Faites cuire la poule pendant 1h30 à petit feu et à découvert, en écumant régulièrement pour dégraisser le bouillon. 
En fin de cuisson, sortez la poulet et le bouquet garni de la cocotte. Il doit rester à peu près 2 litres de bouillon.
Retirez la peau de la poule et jetez-la. Détachez la chair et taillez-la en petits morceaux. Remettez-les dans le bouillon. Pelez et coupez les pommes de terre en petit dés et ajoutez-les au bouillon. Remettez sur feu doux et faites cuire 20 minutes.

En fin de cuisson, mélangez les jaunes d'oeufs et la crème fraîche. Ajoutez-les au bouillon. Pour lier la sauce, diluez la maïzena dans une louche de bouillon et ajoutez-là dans la cocotte.
Mélangez, rectifiez l'assaisonnement et versez dans des bols/boco ou servez dans une assiette creuse avec du riz.
Blog contents © En cuisine... avec Myl ! 2010. Blogger Theme by Nymphont.